Une fiche de lecture, un rapport de scriptdoctoring, ça ressemble à quoi ?

Questions posées régulièrement : « Il y a quoi dans votre rapport de doctoring ? Est-ce que je peux me contenter d’une fiche de lecture ? Comment puis-je être sûr que je saurai quoi faire pour la réécriture ? »…

Chaque script-doctor, chaque production, chaque chaîne a sa propre méthode, son propre modèle de fiche de lecture. Bien sûr, il y a de grandes similitudes parce que les fondamentaux d’analyse sont là.

Les lecteurs résument traditionnellement la proposition en un synopsis plus ou moins long, puis ils fournissent leurs commentaires sur les grandes composantes de l’histoire : l’histoire, la structure, les personnages, les dialogues. Enfin, ils rendent un avis sur le potentiel du projet et la conduite à tenir. Nous pouvons réaliser de telles fiches standards en 4 pages que nous appelons « fiches de lecture synthétiques », contactez-nous pour obtenir un tarif.

Nos propres fiches & rapports

Nous réalisons plus souvent des fiches de lecture détaillées (environ 6 à 7 pages) et des rapports de doctoring comportant des tableaux de notation et des commentaires très étoffés.

Les tableaux permettent notamment de mieux situer les faiblesses et les points forts de votre script. Bien entendu, ces grilles de notation et le nombre de critères évalués sont beaucoup plus nombreux dans le rapport que dans la fiche détaillée.

Ils sont de cette forme :

Si vous souhaitez avoir un avis général pour situer l’état de votre projet, une fiche de lecture synthétique peut tout à fait suffire. Et si vous optez pour des retours oraux uniquement, durant une heure, nous vous délivrons peu ou prou le même contenu avec la possibilité de nous poser vos questions en prime.

Nos fiches de lectures détaillées abordent également la notion de tension narrative et le sens de l’histoire, le point de vue. Elles sont un bon diagnostic de votre projet.

Mais si vous avez besoin de comprendre où se situent vraiment les points de blocage, si vous souhaitez faire un point complet ou encore que l’on vous aide à mieux cerner l’origine des problèmes et les solutions pour en sortir, il vaut mieux opter pour un rapport de script-doctoring.

Éventuellement, optez pour un rapport avec un entretien qui permettra en outre, après avoir pris connaissance de nos remarques, de venir discuter et de poser toutes vos questions. Les auteurs qui optent pour cette prestation nous disent qu’ils y voient vraiment plus clair à l’issue de notre intervention, y compris sur les méthodes à suivre pour la réécriture. Notre travail n’est pas d’écrire à votre place, mais nous suggérons des axes de réécriture(*) dans notre rapport. L’entretien permet d’échanger à ce sujet.

Enfin, nous proposons aussi une option d’accompagnement avec la possibilité de nous contacter en cours de réécriture si vous avez une question, soit par le biais d’un échange de mail ou le cas échéant, en rendez-vous.

Le rapport de doctoring

Notre rapport de doctoring est une fiche de lecture vraiment très détaillée qui permet d’avoir une analyse fouillée de votre projet. En général, pour un long-métrage de 90mn, il fait une quinzaine de pages, parfois plus. Nous allons plus loin en termes de commentaires et de points d’analyses en fournissant des grilles de notations sur de très nombreux critères.

Sur la première page, après le tableau de l’évaluation générale, nous donnons un avis résumé et un tableau du potentiel en 3 critères, ainsi que nos recommandations résumées pour la teneur des travaux à entreprendre. Enfin nous concluons cette première page sur un tableau des qualités de présentation et l’esprit du script.

Nous enchaînons avec une analyse de l’histoire. Un premier tableau sur l’univers du récit et l’analyse de l’arène permettent notamment d’évaluer le choix de l’époque, la cohérence du monde, son originalité, la richesse symbolique de l’arène, etc. Cette histoire pousse-t-elle dans un terreau riche et fertile qui vient la renforcer constamment ?

Nous entrons ensuite dans le vif de la dramaturgie avec un tableau sur la dramatique comportant une quinzaine d’évaluations de l’idée et de l’histoire : la proposition dramatique est-elle solide ? Comment se développe l’histoire ? Les enjeux sont-ils assez forts et concernant ? Le récit est-il logique ? etc. Le tout est suivi d’un commentaire plus long sur ces sujets pour aborder notamment tous les aspects à améliorer.

Après la forme, le fond. Le rapport aborde la thématique de votre projet. Un tableau et une analyse de la thématique permettent de juger de votre point de vue. Qu’est-ce que vous avez voulu nous raconter, tout en racontant votre histoire ? Est-ce pertinent, palpable, efficace ?

Vient ensuite le grand chapitre des personnages. Pour chaque protagonistes et antagonistes principaux, nous fournissons un tableau de caractérisation complète avec évaluation des dialogues en 4 critères. Enfin pour chacun, nous apportons un commentaire critique et l’évaluation des relations au sein du réseau de personnages.

Le chapitre suivant s’intéresse à la construction du récit.

Dans le rapport, il commence par un grand tableau sur la structure. D’abord 7 points principaux d’analyse (Forme du récit, intrigues, logique et construction, etc.) et 35 points d’évaluation sur les problèmes les plus courants qui peuvent se poser dans votre scénario (les 10 premières pages installent-elles bien l’histoire, son ton ? Le récit débute-t-il au bon moment de l’histoire ? L’exposition est-elle bien gérée, les questions bien posées ? etc.).

Vient ensuite un synopsis commenté de la structure en 8 points. Sur plusieurs pages, nous réalisons le résumé de l’histoire et y soulignons les problèmes dans le contexte. Puis nous commentons la chronologie et le temps du récit, la construction des scènes, la tension.

Un tableau des ressentis sur une vingtaine de critères permet aussi de vous renseigner des émotions qui nous ont traversés à la lecture. Bien entendu, il s’agit d’un avis très subjectif de votre lecteur, mais puisque nous allons au cinéma pour ressentir des émotions, puisque nous achetons même de l’émotion sur la foi d’un ticket de cinéma (du rire avec de la comédie, de la peur en allant voir un thriller, etc.), il nous semble essentiel de caractériser le potentiel de votre histoire en la matière.

Nous concluons notre rapport avec 10 conseils personnalisés pour réécrire. Ils résument les principaux travaux à conduire dans le cadre d’une éventuelle réécriture et ce à quoi il faudra peut-être faire attention dans vos prochains projets.

Un avis complet et fiable

Si vous optez pour un rapport de doctoring avec entretien, nous pouvons vous garantir que vous disposerez d’un diagnostic véritablement complet et fiable sur votre scénario, avec la possibilité de lever toutes les incertitudes.  Il est d’ailleurs tout à fait possible, en cas de besoin, de prolonger l’entrevue avec d’autres heures de conseil et d’accompagnement à la réécriture.

________________

(*) S’il était encore besoin de le préciser, un scriptdoctor – qui qu’il soit –  ne doit jamais prétendre à un pourcentage de droit d’auteur sur votre création. Même s’il lui arrive de vous donner, volontairement ou non, des idées que vous pourriez reprendre lors de la consultation. Cela fait partie de la prestation.

Ou alors, il n’est pas scriptdoctor, mais coauteur. Ceci doit être formalisé par des avenants à votre contrat d’auteur ou au moyen d’une convention initiale entre auteurs, en l’absence d’un producteur. Attention, compte tenu des conséquences en termes de rémunération, de droits patrimoniaux, de propriété intellectuelle, il est souhaitable de prendre conseil auprès d’un syndicat d’auteur ou d’un agent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X